Ailly Luciano de retour à Metz Handball

Ailly Luciano de retour à Metz Handball

Après 9 ans de service, Luciano faisait le choix de stopper sa carrière, pour se consacrer plus à sa vie de famille. Seulement il y a maintenant un peu plus d’une semaine, le club annonçait la blessure de Melvine Deba au genou.

Le club se devait d’engager un joker médical afin de pouvoir épauler Debbie Bont, Mayonnade fait le choix de se justifier devant la presse en expliquant clairement que recruter Ailly Luciano n’est pas par manque de confiance envers Debbi Bont ou Julie Leblevec mais afin d’assurer une sécurité à ce poste.

Ailly Luciano accompagnée d'Emmanuel Mayonnade et Thierry Weizmann

Ailly Luciano, de retour à la maison

« Melvine s’est blessée avant Krim, j’ai attendu le diagnostic clair et définitif pour proposer à Manu d’appeler Ailly et il m’a répondu : “Je l’ai déjà fait!”. commente Thierry Weizman, tout de même encore surpris et heureux de la décision de son entraîneur. Cela semblait paraître une évidence pour tout le monde de revoir Luciano à l’aile droite messine en cas de coup dur, comme l’expliquait Ailly Luciano « Metz c’est mon club de coeur, je leur avais promis que si il avait besoin d’un coup de main, je serais là » ! Une preuve d’amour pour l’ailière hollandaise qui administrativement sera disponible pour le match contre Saint-Amand mercredi, reste à savoir si physiquement, elle pourra être de retour aux Arènes de Metz qu’elle aime tant.

« Je n’ai pas hésité longtemps metz c’est mon club »

Ailly Luciano

Passé sur les terrains de foot à l’été 2020, l’ancienne internationale hollandaise retrouve le 40×20 pour la saison. Si certains détails restent encore à régler surtout au niveau de l’emploi du temps, qui, sera moins chargée que le reste des joueuses. Luciano, qui avait pourtant décidé de stopper sa carrière à un an de la fin de son contrat, fait le choix de donner un coup de main à son club de coeur ! 

« On avait d’autres pistes mais moins pertinentes pour certaines raisons !  C’est une joueuse de qualité, Ailly c’est Ailly ! » 

Emmanuel Mayonnade

Photo : Lucas Deslangles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *