Covid-19 : Le Handball à l’arrêt depuis plus d’une semaine !

Covid-19 : Le Handball à l’arrêt depuis plus d’une semaine !

Plus d’une semaine après l’annonce de la suspension de toutes les compétitions organisées par la Fédération Française de Handball,  et donc l’arrêt total du Handball à cause du Covid-19. Handfacts a décidé de prendre des nouvelles de joueurs et joueuses que vous connaissez bien ! Si certains sont des adeptes des jeux vidéo d’autres se concentre sur la cuisine ou sur l’apprentissage d’une nouvelle langue ! 

L’annonce choc

Une semaine pourtant bien ordinaire avait commencé ce lundi 9 mars avant que le Covid-19 chamboule le handball français. « Nous avions entraînement à 17h pour préparer la venue de Toulon, nous avions match contre elle le samedi soir. » Retrace Laurie Puleri avant d’ajouter «Nous nous étions préparé à ce que la Ligue Butagaz Énergie soit aussi suspendue, mais nous ne savions pas si c’était avant ou après le match.»

Visiblement, Emma et Laurie Puleri avait tout anticipées, « avec ma soeur on a prévu le coup, avec ce qu’il s’est passé en Italie et en Chine, nous avons payé une grosse valise pour l’avion, comme ça on a emporté plein d’affaire au cas ou nous sommes confinées plus de 15 jours à la maison. » En effet, Laurie et Emma Puleri joueuses du Mérignac Handball profite de confinement total pour retrouver leur famille dans le sud-est de la France en ayant pris suffisamment d’affaires. 

Laurie Puleri de Mérignac contre Metz Handball
Laurie Puleri – Mérignac Handball

Au contraire, alors qu’elle devait participer à un regroupement avec l’Équipe de France A’ (NDLR : annulé à cause du Covid-19), il semblerait que Camille Depuiset ait retrouvé sa famille dans le sud de la France avec un sac assez léger… « Je n’ai prévu des affaires que pour une semaine ! Et très peu d’affaires de sport » ajoute en rigolant la gardienne de Bourg-de-Péage. 

Les occupations du moment

En France, comme dans de nombreux pays, la population est confinée chez elle afin de ne pas propager ce méchant virus invisible et pourtant si destructeur. Que nous sommes journalistes, étudiants, sportifs et bien d’autres professions, nos journées paraissent bien longues ! Pour faire passer le temps Jotham Mandiangu, pivot au centre de formation d’Istres avoue devoir progresser sur un certain domaine « Bien évidemment, je joue à FIFA, je profite du confinement pour jouer un peu plus, je dois vraiment progresser ! ». Dit-il en rigolant avant d’ajouter « Je passe beaucoup de temps avec ma famille, nous faisons des jeux de sociétés, on regarde des séries, des films.» 

Jotham Mandiangu contre Nantes. Photo : Philippe Padioleau / Handfacts
Jotham Mandiangu contre Nantes. Photo : Philippe Padioleau / Handfacts

Jeux de sociétés, soleil, fléchettes, et profiter de la famille est le programme des sœurs Puleri dans le sud-est de la France.  Tandis qu’en région parisienne, la néo-internationale Française Océane Sercien, profite de ce « temps libre » pour se consacrer pleinement à ses études et se reposer près de ses proches. 

Le sport, on en parle ?

Carmen Martin, bien connu en France pour ses deux belles saisons du côté de l’OGC Nice, s’épanouit actuellement du côté de Bucarest en Roumanie. L’internationale Espagnole fait preuve de bonne volonté de continuer à se maintenir en forme.« Notre préparateur physique nous a envoyé tout un programme, ! Mais ce n’est pas toujours simple, je ne dispose pas de beaucoup de matériel de musculation alors je fais preuve d’imagination pour réaliser quelques exercices !» Souligne Carmen Martin. Aucun problème pour Camille Depuiset ! Malgré qu’elle ait oublié quelques affaires de sport, elle dispose du matériel nécessaire. « Je continue à m’entretenir en faisant du sport, j’ai pas mal de matériel à la maison comme des haltères, des élastiques, des médecines balls, une échelle de rythme, j’essaye donc de m’entretenir et ça m’occupe principalement » ajoute l’internationale française A’. 

Carmen Martin de Bucarest, ancienne joueuse de l'OGC Nice, contre Metz Handball
Carmen Martin de Bucarest, ancienne joueuse de l’OGC Nice

Toujours positiver !

Enfin, c’est plein de philosophie que nos handballeurs abordent ce confinement. «J’essaie de penser au reste et aux personnes les plus vulnérables. C’est très important de rester à la maison pour ne pas propager le virus. Avec beaucoup de patience, d’organisation et de discipline, je passe mes journées de confinement. Je pense que c’est une activité que beaucoup de gens a dans son programme : je regarde des films et des séries (rires) ! Après, j’adore cuisiner, je donne beaucoup de mon temps à la cuisine. Je pense même que je vais commencer à apprendre une nouvelle langue.» Nous explique Carmen Martin. 

On finit en beauté sur une phrase signée Camille Depuiset. « J’en profite pour me recentrer sur moi et les choses qui comptent vraiment au final, je pense que ces événements assez inattendus et impressionnants sont faits pour ça. »

Propos recueillis par Deslangles Lucas / Handfacts

Photos : Deslangles Lucas et Philippe Padioleau / Handfacts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *