Covid-19 : Du temps libre ? Ça fait longtemps, qu’est ce que c’est ?

Covid-19 : Du temps libre ? Ça fait longtemps, qu’est ce que c’est ?

Le temps libre, cette chose inhabituelle que les sportifs ont depuis quasiment deux semaines. En quoi cela consiste-t-il ? Le temps libre consiste à profiter de ses proches, s’amuser, varier ses activités, et même étudier ! Sans oublier, se maintenir en forme et se tenir prêt au cas où il faudrait retourner fouler les parquets de Lidl Starligue et de Proligue !

C’est le cas de deux gardiens, bien connu du public français ! Le premier formé au HBC Nantes, puis rejoint Pontault-Combault avec qui il a prouvé l’étendu de son talent. Il a aussi les portes de l’équipe de France s’ouvrir à lui ! Depuis cet été à Cesson-Rennes, avec qui il ambitionne la montée en Lidl Starlingue !

Robin Cantegrel
Photos : Deslangles Lucas / Handfacts

Le second, fan inconditionnel du Montpellier Hérault Sport Club, numéro 34 afin de représenter fièrement sa ville et son département. Originaire de la Paillade, formé à Montpellier Handball avec qui il a remporté la Coupe de France et la Coupe de la Ligue en 2017. En manque de temps de jeu dans le sud de la France, il décide d’aller chercher du temps de jeu à Massy, ou il est élu meilleur espoir de Lidl Starligue. Désormais à Dunkerque, Samir Bellahcene s’est livré sur ses passes temps lors du confinement.

Samir Bellahcene
Photos : Deslangles Lucas / Handfacts

Voyages

Souvent loin de leurs proches, la moindre occasion pour les retrouver est bonne à prendre, c’est ce qu’on pu faire les deux gardiens, si Cantegrel rejoint Angers pour se confiner, Bellahcene retrouve sa ville d’origine, Montpellier. Quelle affaire le voyage et sacré vendredi 13 ! « Je suis rentré chez ma copine à Angers. Mais je n’avais pas préparé le confinement, ça été trop vite, l’évolution rapide de la situation sanitaire. Le vendredi j’étais au restaurant à Angers avec un ami, on vivait encore sereinement. Puis je suis parti à Nantes passer le week-end. Dès lundi, j’étais à Cesson pour récupérer des affaires de vie, de sport, des livres et tout ce que je pouvais prendre pour mener une vie normale à Angers. » Explique Cantegrel

Tout est allé aussi très vite du côté de Dunkerque pour Samir Bellahcene, à peine appris la suspension du championnat qu’il file chez lui préparer sa valise, sauter dans le premier train afin de retrouver sa famille. « Pour le confinement, j’ai fait ma valise en vitesse pour rejoindre ma famille sur Montpellier, j’ai un espace extérieur pour m’entrainer, je suis proche de ma famille, c’est beaucoup plus sympa ! »

Du sport et toujours du sport !

C’est simple, que ça soit du côté d’Angers ou du côté de Montpellier le programme est le même : se maintenir en forme et se tenir prêt à tout moment !

Cependant, la façon d’opérer est différente.  » Les parents de ma copine ont un grand jardin, je peux en profiter pour m’entrainer. Et puis sa mère est kinésithérapeute et ostéopathe. Mais elle ne peut pas exercer, comme tout le monde, elle est à l’arrêt alors cela me permet d’y aller dans la journée et de m’entrainer normalement. C’est un luxe que j’ai d’avoir une salle de rééducation avec des poids, un vélo, un tapis de course, tout ce qu’il faut bien travailler, il y a même une piscine ! Je suis un peu privilégié dans cette situation. » Ajoute Cantegrel, conscient de la chance qu’il a avant d’ajouter « je vois beaucoup de handballeurs qui postent des vidéos de travail chez, c’est super intéressant, il ne faut pas se laisser dépasser par la situation qui est exceptionnel, toute les initiatives sont bonne pour faire de l’exercice !« 

Côté Montpellier, à en croire le compte Instagram de Samir Bellahcene, le télétravail s’opère en relance dans le jardin version « #PQ Challenge », et ça fonctionne bien, toutes initiatives pour faire de l’exercice est bonne à prendre, n’est ce pas Robin Cantegrel ? Hormis ce petit aparté humoristique, le ton sérieux de Samir Bellahcène nous fait rappeler, que ce n’est pas des vacances « Le préparateur physique, nous a fait un programme avec pleins d’exercices. Ils sont plutôt assez court, mais cela reste super intense, tout est fait pour que nous soyons prêt, pour un retour le plus possible, je l’espère. « 

J’avoue pour le télétravail j’avoue que ça va être compliqué je n’ai pas encore essayé de faire des relances de mon balcon, ni des parades dans le jardin !

Robin Cantegrel

Nous attendons toujours la vidéo, mais il me semble que c’est pour bientôt ….

Discussion entre Cantegrel et Bellahcene sur Instagram
Instagram : Samir Bellahcene

Etudier, s’amuser, profiter !

Études de langues étrangères pour l’un, études dans l’immobilier pour l’autre, jeux vidéos, défis avec le frangin, séries, films et jeux de sociétés aux programmes, ça change de d’habitude, non ?

Alors que le sport l’occupe une bonne partie de la journée, le gardien cessonnais profite cette période pour se ressourcer. « Évidemment je passe du temps avec ma copine ! Puis, je suis entrain de me perfectionner en anglais, j’apprends l’espagnol et d’autres langues. C’est du temps que nous n’avons pas forcément dans des semaines classiques ! souligne-t-il. Avant de conclure par d’autres occupations. « Ça me permet de de lire, jouer à des jeu vidéos, de lire, la vie n’est pas non plus horrible ! Rester chez soi c’est pas la fin du monde. »

Encore assez loin de partir à la retraite, le portier dunkerquois pense déjà à son après-carrière et à sa reconversion. Il se pourrait que ça soit sur les traces de Stéphane Plazza que le jeune homme pourrait se diriger. « Après je suis une formation à distance pour préparer mon après carrière, je me dirige vers une profession immobilière. Pour l’instant, je m’instruis seul dans mon coin, j’aimerais bien faire un BTS immobilier. L’idée m’est venu en grandissant. J’ai un BAC physique chimie, donc ça n’a rien à voir avec ça, mais c’est venu après ! Puis en ce moment,  je suis à la recherche dune maison ou dun appartement ! Et j’ai trouvé cela super intéressant comme métier à force de discuter avec certains agents immobilier. « 

Finalement, nos handballeurs se portent bien en cette période délicate et c’est le plus important. Nous espérons que vous aussi vous vous portez bien et n’oubliez pas RESTEZ CHEZ VOUS !

Propos recueillis par DESLANGLES Lucas / Handfacts

Photos : DESLANGLES Lucas / Handfacts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *