Un temps accrocheur, un temps accroché, le Grand Nancy Métropole Handball livre une prestation en demi-teinte. Un premier quart d’heure où les joueurs de Nancy ont accroché ceux de Patrick Cazal qui a eu « la peur que mes joueurs ne se libèrent pas ». Finalement, les joueurs de Dunkerque se sont libérés afin de décrocher un billet pour la finale à Paris Bercy le week end du 25 mai 2019.

Une équipe de Nancy impressionnante emmenée par un Yann Ducreux auteur d’un 8/11 ( 1/3 sur 7m ). L’ailier gauche Nancy a fait exploser le Palais des Sports de Gentilly grâce à un chabala sur Bellhacene ( 13 arrêts sur 25 tirs ). À l’aile, en contre attaque, sur pénalty, Ducreux s’est amusé sur le portier Dunkerquois.

Tout souriait aux lorrains, jusqu’à ce que l’USDK enclenche la vitesse supérieur et déroule son jeu. Contres attaques, passes aux pivots et pour conclure un sublime Kung-Fu entre Baptiste Butto et Guillaume Joli à la conclusion.

Les hommes de Stéphane Plantin se souviendront longtemps de Tom Pelayo auteur d’un match exceptionnel ( 12/14 ). Ce n’est pas pour autant que Cazal exulte sur la performance de son jeune joueur et se questionne ironiquement « est ce qu’il faut que je sois sur son dos 24 heures avant le match ou est ce que le match doit être télévisé pour qu’il soit bon ? ».

Ceci dit, Tom Pelayo a été « très performant ce soir » au contraire du match à Cesson Rennes où Cazal se demandait si il avait pris «  le frère ou le jumeau ». 

Défensivement très solide,  à l’image des nombreux refus de jeux sifflés contre les Dunkerquois. Nancy a pêché en attaque, énormément de tirs ratés ( Blanc 1/6 – Vukicevic 2/7 – Groff 0/3 ). Seulement 42% ( 15/36 ) de réussite pour Nancy alors que Dunkerque comptabilise 66% de réussite ( 25/36 ). 

Le parcours de Nancy en coupe de France :

Les nancéiens s’arrêtent aux portes de Bercy après un parcours qui débute à Metz, équipe de Nationale 2 où Nancy s’impose 28-40.

En seizième de finale Nancy reçoit le SAHB et remporte cette manche 36-35. 

En huitième de finale, ils reçoivent un pensionnaire de N1 le CPB Rennes, victoire 36-31 pour Nancy. 

Arrive les quarts de finales et Nancy reçoit Saran, ce qui donne un choc de Proligue où les nancéiens en sortiront vainqueurs ( 33-29 )

DESLANGLES Lucas

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *