Il s’en est fallu de peu pour que rien ne puisse les séparer. Un 7m de Nathalie Hagman, touchant le haut de la barre transversale de Sandra Toft, suivi d’un engagement rapide effectué par Mette Tranborg, feront tourner la rencontre en faveur du Danemark (24-22, score final).

Avant cela, les deux équipes s’étaient livrées à une véritable course-poursuite dans ce derby scandinave alerte et engagé. Ce sont les Suédoises qui prenaient le meilleur départ, portées notamment par leur excellente portière Jessica Ryde. Cette dernière multipliait les parades permettant à ses coéquipières de créer un premier break (1-3 3’). Le temps pour les arrières danoises, et plus spécifiquement Mette Tranborg (6 buts, MVP du match) et Anne-Mette Hansen, de se mettre dans leur match, alternant, pour ce faire, prises d’intervalles express et tirs puissants aux 9 mètres. L’écart se creusait petit à petit (12-9 26’) mais l’entrée de Jamina Roberts fluidifiait le jeu suédois, et permettait ainsi à l’équipe de Tomas Axner de revenir à une longueur à mi-parcours (13-12 MT).

Après le repos, les deux équipes nordiques continuaient de se rendre coup pour coup. Jamina Roberts et Bella Gulden répondaient, de fait, immédiatement, aux coups de boutoir de Mia Rej ou Tranborg.

La différence se fera, comme souvent, sur de petits détails. Ainsi, le manque de réalisme suédois au moment d’égaliser, combiné à la rage danoise de préserver une chance d’accéder au dernier carré, finiront par faire pencher la balance du côté du pays hôte.

Avec cette défaite, la Suède est éliminée. Elle tentera de jouer, au mieux, son rôle d’arbitre, dans ce groupe I, face au Monténégro (Dimanche) puis à la France (Mardi).

De leur côté, les filles de Jensen devront réaliser un sans-faute pour espérer aller plus loin dans « leur » Euro. Elles défieront l’Espagne (Dimanche), puis la Russie (Mardi) pour l’un des grands affrontements de ce tour principal.

Nani Bonsergent