Le H se détache sur la fin

Le H se détache sur la fin

Dans ce match en retard de la 5ème journée entre l’un des poids lourds de Lidl Starligue et la lanterne rouge du championnat, l’indécision a souvent été totale mais les Violets ont su creuser l’écart dans les dernières minutes (32-25).

Restant sur quatre revers consécutifs toutes compétitions confondues, l’équipe de la Cité des Ducs savait que, pour ne pas compromettre ses ambitions futures, elle devait absolument s’imposer face à Tremblay-en-France.

De leur côté, les Franciliens, coincés en fond de classement en compagnie de leurs voisins d’Ivry, avaient envie de saisir l’opportunité de surprendre les Nantais.

De fait, le début de match est plutôt équilibré bien que les Nantais, dotés d’habiletés techniques plus importantes, se détachent progressivement. Ils comptent, ainsi, jusqu’à cinq buts d’avance (16-11 27’). Cependant, incapables de tenir le score, les protégés d’Alberto Entrerrios, voient Tremblay revenir à une petite longueur au repos (16-15 MT).

En début de seconde période, on assiste à un véritable chassé-croisé entre ces deux formations marquées par l’inconstance et le manque de justesse technique. Les visiteurs parviennent même à passer devant (20-21 44’).

Touchés dans leur orgueil, les Nantais ont monté leur curseur d’intensité en défense. De plus, le portier danois Emil Nielsen était dans un grand jour (51 % d’arrêts, plus grosse performance de la saison, pour le moment). En parallèle, les montées de balles rapides du H ont complètement plombé Tremblay (28-24 55’).

Libérés, les Violets pouvaient alors laisser s’exprimer tout leur talent. Preuve en est ce tir à la hanche surpuissant du demi-centre slovène Rok Ovnicek, au buzzer (32-25 score final).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *