Thionville ( 57 ), une petite ville près des frontières Luxembourgeoises a vu naître en ses terres Jimmy Portes. Handballeur depuis son plus jeune âge, il a foulé le parquet du Gymnase Jean Pierre Adams pendant de longues années. 

Thionville Moselle Handball alias TMHB, un club avec qui l’ailier gauche aura tout connu, les sélections départementales, régionales, l’entrée au pôle, les stages nationaux et les championnats de France -18. 

Si la saison 2016/2017 devait être pour lui un tremplin, une année charnière avec la refonte des pôles espoirs. Elle a finalement été en dent de scie, éloigné des terrains pendant 3 mois et demi à cause de trois fractures aux métatarses du pied droit. Après un très bon début de saison, une convocation en stage Équipe de France, il subit un véritable coup d’arrêt. Il lui a fallu du temps pour revenir à son top niveau, une période qu’il qualifie de «  très dur à gérer ». Malgré son absence, les -18 ans de Metz font une très belle compétition et terminent Champion de France «  Challenge ». 

Fini Thionville, fini Metz, fini le Pôle de Pont-à-Mousson, bonjour l’Alsace et bonjour Strasbourg. 

Pour débuter la saison 2017/2018 de la meilleure manière, il rejoint le pôle de Strasbourg, et le groupe de l’Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball. 

La découverte d’un nouvel environnement pour lui « c’était comme une page blanche en laissant derrière moi ce mauvais souvenir. »

Fraichement débarqué en Alsace, il commence directement la préparation avec le groupe N1. Prévenu qu’il ferait surement la saison en N3, Jimmy Portes en a décidé autrement. Une préparation durant laquelle il a pu faire ses preuves et montrer de quoi il a été capable, il est propulsé avec la N1… qui joue la montée en Proligue. 

Mais quelle était belle la première saison en N1 pour Jimmy Portes. Il avait du temps de jeu, il marquait des buts, il a été rappelé en Équipe de France U19 pour un stage à Aix en Provence et il était réserviste pour le TIBY. Afin de conclure cette belle saison : une montée en proligue et … il est meilleur élu espoir alsacien de l’année.

L’année en Proligue fut pour lui une année d’apprentissage du haut niveau national.

A la fin de la saison le club est censé être relégué, puis finalement repêché à cause ou grâce aux problèmes administratifs de Vernon et Grenoble. 

Une belle opportunité s’était présenté à Jimmy Portes, quelque chose d’assez fou, mais tellement valorisant et enrichissant pour le numéro 57 strasbourgeois. Quelques contacts il y deux ans mais rien de finalement concret, puis contacté une nouvelle fois en fin de saison dernière… 

Quelques indices : Un club du sud, il fait chaud, il fait beau… et le club a remporté la Ligue des Champions en 2018. 

Et bien oui, Jimmy Portes a été contacté par Patrice Canayer en personne afin de réaliser des essais à Montpellier Handball. Une place pour deux, car l’emblématique entraineur du MHB a contacté aussi Kenny Vermont, l’ancien ailier gauche du PSG, qui depuis a signé … à Montpellier. 

Jimmy Portes ne considère pas cela comme un échec puisqu’il a beaucoup appris et forcément flatté de l’intérêt que Montpellier lui a porté, il continue de travailler à l’ESSAHB, donne son maximum pour gagner la confiance du coach ce qui à l’air de bien fonctionner car il a déjà inscrit 8 buts en 6 matchs !

Et que dire du début de saison de l’ESSAHB qui pointe à la sixième place avec 3 victoires et 3 défaites bien emmené par les nombreuses parades de Romain Mathias ( 82 arrêts ) et les réalisations de Xavier Moreau (  29 buts ) 

Pour conclure, nous tenons à souhaiter une très bonne saison à Jimmy Portes et à son club de l’ESSAHB. 

PERNOT Alexandre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *