261 Partages

De nos jours, dans le handball français, nombreux sont les handballeurs provenant d’un petit club. Souvent, les séniors évoluent au niveau départemental ou régional. Mais nombreux sont les jeunes qui veulent voir les choses en grand et vont rapidement s’intéresser à l’échelon supérieur. 

C’est le cas de Maxime Ogando, il commence le handball dès son plus jeune âge à Courcelles-Chaussy. Rapidement vu comme un très bon jeune joueur, il décide de rallier le club de Metz Handball. Franchissant les paliers un par un, tout d’abord les – 14 ans, puis les -16 ans. 

Metz Handball -14
Maxime Ogando n°13 – Archive Metz Handball

Ailier gauche, arrière gauche, personne ne savait vraiment, il jouait partout. Des buts, il en claquait, des lucarnes, il en nettoyait, des gardiens, il en humiliait. Chabala, roucoulette, lob, un festival technique pour un si jeune joueur.

Il est notamment passé par les sélections jeunes, : comité 57 et équipe de la Ligue de Lorraine. Il a notamment participé à tous les stages et toutes les compétitions. 

L’envol !

Son aisance physique et technique lui ont rapidement permis de rejoindre le pôle espoir de Pont à Mousson. Marc Berged puis Youcef Belkharoubi l’ont vite intégré au collectif -18 ans championnat de France. C’est à partir de cette saison qu’il est replacé à l’aile gauche, là où ses entraineurs l’estimaient le plus à l’aise. Une année historique pour Maxime Ogando et surtout pour le club de Metz Handball. En effet, ils se sont qualifiés pour les 8ème de final du Championnat de France Falcony, une première pour les joueurs, le coach Youcef Belkharoubi et pour le club.
Malheureusement, ils sont éliminés en 8 ème de finale par Boulogne Billancourt. 

Une équipe très forte de caractère et bien déterminée à battre un record, une saison titanesque avait permis aux jeunes de messins de retenter leurs chances en 8 ème de final… et cette fois ça passe. Ils avaient rendez-vous avec Nîmes après avoir disposé de Dijon d’un but. 

Malheureusement, l’histoire ne fut pas aussi belle que celle espérée… Les jaunes et bleus sont éliminés en quart de final face à Nîmes.

Ogando contre Sélestat

La concrétisation !

En 2015, Maxime Ogando est sélectionné en Équipe de France aux côtés de joueurs comme Villeminot, Mapu, Gaudin, Tribillon, Richert, Kempf… des joueurs qui vont constituer certainement le futur de l ‘Équipe de France A.  Son aventure en équipe de France a été une grande fierté. Pouvoir porter le maillot tricolore et aussi de pouvoir chanter la Marseillaise : «  c’est le rêve de beaucoup de jeunes handballeurs » disait-il

Ses entraineurs de pôle et en club l’avaient senti, Maxime Ogando est fait pour être ailier. Puisque c’est à ce poste que le niveau internationale s’est ouvert à lui en participant à de nombreux stages, le tournoi des 4 Nations en France et au Danemark.

A l’été 2016, le jeune ailier gauche décide de rejoindre le voisin nancéien. Ce changement de club marque pour lui le début d’une nouvelle vie, d’une nouvelle aventure puisqu’il est directement intégré au groupe professionnel du Grand Nancy Handball Métropole. Une première saison consacrée essentiellement à l’équipe réserve évoluant en Nationale 3, tout en profitant des joies de la Proligue puisqu’il a disputé 9 rencontres et inscrit ses deux premiers buts dans le monde professionnel contre Saint Gratien Sannois. 

Il considère ses deux premières années comme des années d’apprentissage car «  arriver dans le monde professionnel n’est jamais facile » se souvient-il

La consécration

Aujourd’hui, son statut a changé, : il est devenu handballeur professionnel !Cependant, il continue d’apprendre au quotidien avec les joueurs qui l’entourent. Maxime Ogando estime devoir être patient et travailleur pour surmonter toutes les épreuves. 

Yann Ducreux ( à gauche ) et Maxime Ogando ( à droite )

Pour l’instant Maxime Ogando réalise un très bon début de saison avec déjà 26 buts marqués en 9 matchs. Actuellement à 5 buts de battre son record personnel de la saison passée ( 31 buts ). Maxime Ogando compte bien épater la galerie. Nous lui souhaitons de battre ce record ce vendredi 22 novembre face à Cesson-Rennes !

DESLANGLES Lucas

Photos : DESLANGLES Lucas

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *