Après ces trois jours intensifs de qualification aux Jeux Olympiques, les Bleus terminent le tournoi en s’inclinant 29-28 face au Portugal. Les bâtisseurs comme les surnomme Thomas Villechaize terminent le TQO avec deux victoires en trois rencontres. L’Équipe de France décroche son ticket pour les Jeux Olympiques.

Nous avions vu les Bleus en difficultés face à la Croatie vendredi, appliqués face à la Tunisie. Ce soir la France avait pourtant affiché un visage convainquant et conquérant. Ce n’était que de courte durée. Une première période maîtrisée, malgré une période de flottement en milieu de première mi temps. Défensivement appliqués, les Français ont tout de même souffert de la relation avec les pivots portugais. Malgré une belle rencontre de Capdeville dans les buts, les Bleus rentrent aux vestiaires avec un petit but d’avance. (12-13 MT)

Le Portugal est le chat noir de l’Équipe de France, Preuve en est, le technicien français n’a pas fait déjouer les plans du tremblaysien Pedro Portela et ses coéquipiers. Le jeu à 6 contre 7 des portugais a posé de nombreux maux de tête à la défense tricolore. Grâce à un Vincent Gérard des grands soirs avec 11 arrêts, les Bleus ont fait douter les artilleurs portugais, mais ce n’était pas encore suffisant. En effet, les portugais bien décider à monter dans l’avion direction Tokyo, n’ont rien lâché. De l’autre côté Remili, Descat et N’Guessan se chargeaient de scorer pour, dans un temps garder l’avantage puis recoller au score. C’est sur une ultime possession française que le Portugal s’offre les Bleus agressés par une défense tout terrain. Une dernière perte de balle française offre une dernière contre attaque conclue par le Portugal et son billet pour Tokyo.

Une première pour le Portugal qui va découvrir les Jeux Olympiques à l’été 2021. Toutes nos pensées vont vers Alfredo Quintana. Pour l’Équipe de France ça sera une huitième participation consécutive depuis 1992.

Lucas Deslangles

Photo : Sylvain Thomas – AFP