Les Bleus filent en quarts de finale

Les Bleus filent en quarts de finale

Ce dimanche soir, la France affrontait une équipe du Portugal qui par le passé leur avait posé de nombreux problèmes. Le destin entre leurs mains, les Bleus ont signé une copie parfaite et s’imposent 23-32 ! Bien emmenée par Dika Mem et N’Guessan, l’Équipe de France totalise 6 victoires en 6 rencontres.

Une première mi-temps ENFIN au niveau que l’on attendait. Capable du meilleur comme du pire depuis le début de la compétition, les Bleus assurent et engrangent un capital confiance avant les quarts de finale ô combien importants. Des portugais en plein doute et bafouillants leur handball qui permet aux artilleurs français que sont Mem et N’Guessan de se faire plaisir de loin. Le second que l’on n’avait plus vu depuis le match contre la Norvège après une blessure aux adducteurs signe son retour à la compétition de la plus belle des manières. ( 5 buts )

Solides défensivement et efficaces de l’autre côté du terrain, les Bleus ont mené toute la première mi-temps. Un trou d’air de 3 minutes enregistré permet aux portugais d’espérer… c’était sans compter sur la détermination française qui éteint son adversaire. Au moment de rentrer aux vestiaires les bleus comptent 4 longueurs d’avance. (12-16)

Une conquérante équipe de France

Un début de seconde mi-temps légèrement plus poussive pour les Bleus, quelques oublis défensifs et une agressivité mal maîtrisée envoient le patron de la défense Luka Karabatic sur le banc pour 2 minutes. Bien heureux en infériorité numérique, les français s’en remettent aux nombreux ballons heurtant les poteaux ou Vincent Gérard, auteur, une nouvelle fois d’une belle partie.

Toujours aussi brouillonne, l’Équipe Portugaise rend le match « facile » à Dika Mem et compagnie, qui en mode rouleau compresseur viennent étriller Quitana, bien seul à tenir le coup dans cette rencontre côté portugais… Malgré quelques gestes artistiques du magicien du soir, Hugo Descat. Le manque de lucidité et manque de chance emportent le Portugal dans une chute infernale.

Juste avant les matches à élimination directe, les Bleus, en mode patron explosent une jeune et vaillante équipe portugaise. C’est assez confiant qu’ils vont aborder le match contre l’Espagne ou la Hongrie. ( rendez-vous lundi 18h pour connaître le futur adversaire de la France )

Lucas Deslangles

Photo : IHF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *