Pour ce premier match du TQO, les Bleus s’imposent dans la douleur face à la Croatie. (30-26) Au terme d’un match dominé par les croates, les Bleus, grâce surement a un coup de génie ou un cadeau des Dieux remportent le premier match de ce TQO.

Sans briller, comme depuis un moment déjà, l’Équipe de France parvient à se sortir du piège tendu par la Croatie. Une première mi-temps à l’image des derniers matchs du périple égyptien, c’est à dire, lent, brouillon et sans un réel impact. Dans les buts, Vincent Gérard, bien moins transcendant qu’en Lidl Star Ligue se laisse submerger par les shoots croates.

En face, la Croatie manquait aussi d’arrêts de leur gardiens qui a fortement profité aux bleus. « La Croatie a fait un bon début de match avec une défense très solide. Nous sommes restés calme, patient et sur de nos forces, ça a finit par payer » s’exclame capitaine Guigou au micro de TMC. Un adversaire qui a posé énormément de problème à la formation de Guillaume Gille. Menés de 5 buts en début de seconde période (12-17), les Bleus avec du caractère ont réussi à faire exploser le verrou croate. Soulageant Vincent Gérard, son coéquipier au PSG et en Équipe de France, Yann Genty sauve la patrie avec 9 arrêts, de quoi faire douter Duvnjak et les siens.

Dès demain, la France retrouvera le terrain pour affronter la Tunisie, qui apparaît comme un outsider dans ce groupe. Méfiance tout de même, les Bleus vont devoir afficher un autre visage que celui de la première mi-temps. Pour monter dans l’avion direction Tokyo, Kentin Mahé et compagnie devront faire face au Portugal qui s’est imposé ce soir 27-34 face aux tunisiens.

Lucas Deslangles

Photo : Sylvain Thomas / AFP