182 Partages

Marc Leyvigne, jeune ailier de 18 ans a récemment découvert le monde professionnel avec le Grand Nancy. Après des premiers pas très encourageant pour la suite de sa carrière, Marc Leyvigne s’est livré pour Handfacts !

Bonjour Marc, peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Marc Leyvigne, j’ai 18ans, je fais du handball au GNMHB où j’occupe le poste d’ailier droit. En parallèle, je suis au pôle espoir handball du Grand Est sur le site de Pont à Mousson. Niveau études, je suis en terminale scientifique.

Raconte-nous ton parcours dans le handball.

J’ai commencé le hand à 7ans dans le club de Fontoy, ensuite j’ai rejoins le club de Thionville Moselle Handball où j’évoluais en -15 régional pendant 1an et demi. Après j’ai rejoint le championnat de France -18 au Metz Handball pendant 2 ans et finalement cette année j’évolue au Grand Nancy en Proligue et je suis amené aussi à jouer quelques matchs avec l’équipe de N3.

Comment s’est passée ton aventure à Metz Handball ?

Très bien ! Durant ces 2 années, nous avons beaucoup travaillé et nous avons fait champion de France excellence sur ma première année et nous avons perdu en 1/8 -ème de final en Falcony sur ma seconde année.

Comment se sont établis les premiers contacts avec le Grand Nancy ?

À la suite de la compétition des interpoles, tout d’abord Vincent Voltat puis ensuite Stéphane Plantin m’ont contactés pour me proposer de venir au Grand Nancy avec la possibilité de m’entrainer avec l’équipe professionnelle et j’ai sauté sur l’occasion.

Tout sourire Marc Leyvigne

En début de saison, avais-tu des objectifs précis en termes de matchs de Proligue, de buts ?

Non pas forcément je me suis juste dis que je suis ici pour apprendre et que si j’ai l’occasion de rentrer sur le terrain, je me donnerai à fond sans avoir de regrets. 

En terme de temps de jeu, de buts, es-tu satisfait de ta saison ?

Oui bien sûr ! La saison n’est pas finie mais jusqu’à maintenant j’ai eu la chance d’avoir beaucoup de temps de jeu pour un jeune joueur et je suis satisfait de mes matchs en général.

La célébration d'un but

Comment tu pourrais te juger face au niveau de la D2 ?

Je pense que petit à petit je commence à me sentir de mieux en mieux mais il me reste encore beaucoup à apprendre !

Pensais-tu aller si haut, si vite ?

Non pas du tout, je ne pensais pas vivre tout ça aussi rapidement !

Comment gères-tu ton début de carrière ?

Bien, j’ai la chance d’être bien intégré au groupe professionnel avec des coéquipiers supers avec moi qui me donnent plein de conseils et m’aident à progresser.

En pleine discussion avec Obrad Ivezic

Quand tu joues avec l’équipe réserve en N3, quel comportement adoptes-tu ? 

Je garde le même comportement que j’ai habituellement, je me donne à fond dans ce que je fais même si je n’ai pas le même rôle dans l’équipe tant défensivement, qu’offensivement.

Nous savons que tu es suivi par des clubs en France, as-tu une idée de ce que tu comptes faire la saison prochaine ? Pas forcément facile de faire un choix entre la D2 et un centre de formation ?

Ma décision est prise. J’ai beaucoup réfléchi avec mon entourage, le choix n’était pas facile, j’ai pesé le pour et le contre et j’ai pris la décision de rester à Nancy pour la saison prochaine. 

Retour de Vaux en Velin avec un titre de champion de France, tu es appelé en équipe de France U19, forcément heureux, comment l’as-tu appris ? Quel a été ta première réaction ?

Je l’ai appris tout d’abord par mon coach du Grand Est à la fin des interpoles et j’avais du mal à y croire jusqu’à ce que je reçoive le mail officiel pour me l’annoncer. Je suis très heureux. 

Au shoot contre Cherbourg

L’équipe de France était dans un coin de ta tête ? 

Évidemment ! J’y pense depuis un certain temps et je suis très content de participer à ce stage !

Appréhendes-tu ce regroupement ? La concurrence, la Marseillaise, mentalement comment te prépares tu ?

Non pas du tout, je suis impatient ! Il ne faut pas que je pense à la concurrence ! Je vais tout faire pour ne pas avoir de regrets et me donner a 100%. C’est un honneur de pouvoir représenter son pays. Je me dis que je n’ai rien à perdre et tout à gagner ! Il faut que je me donne à fond pour faire de belles prestations et envisager peut-être d’être rappelé.

Dans un futur proche et dans un futur lointain quelles sont tes ambitions ?

J’aimerai performer dans le championnat de Proligue ! Puis, faire un bon stage avec l’équipe de France ! Et pourquoi pas me faire petit à petit une place dans le groupe.

Marc Leyvigne

A coté du handball, tu es toujours au lycée, en terminale S qui est l’année du BAC ! Comment gères-tu les études et le handball ?

C’est très difficile de gérer les deux en même temps ! Entre les trajets 3 fois par semaine entre Pont a Mousson et Nancy. De plus je rate des cours avec les déplacements. Ça demande beaucoup de travail personnel. Ma mère m’aide beaucoup.

Pour conclure, qu’est-ce que nous pouvons te souhaiter pour la fin de saison et la suite de ta carrière ?

Une bonne réussite scolaire et sportive !

Propos recueillis par Deslangles Lucas

Photos : Deslangles Lucas

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *