Le jeune ailier gauche nancéien nommé dans la catégorie « meilleur espoir » et « meilleur joueur » des trophées LNH, a réalisé une belle performance ce soir. (7/8) À seulement 22 ans, Maxime Ogando vit déjà sa 5ème saison en Proligue avec son club formateur, le Grand Nancy. L’enfant du pays voisin, la Moselle, accède à l’élite du handball français. C’est débordant d’émotions qu’il s’est livré à notre micro après la victoire de Nancy 26-25, synonyme de finale et de montée en Lidl Starligue.

Maxime, ça y c’est fait, le Grand Nancy rejoint enfin la Lidl Starligue après plusieurs saisons à frôler la montée…

Franchement, je n’arrive même pas à décrire ce qu’il se passe tellement c’est fou. Nous sommes menés quasiment toute la rencontre. On arrive enfin à revenir à la fin. Ce sont les plus belles émotions qu’il peut y avoir dans le sport. Aujourd’hui, nous avons vraiment énormément de chance. Tout le monde n’a pas l’occasion de vivre une montée, c’est un truc de malade !

Maxime Ogando fête la montée avec ses partenaires et les supporters venus nombreux. Photo : Lucas Deslangles/ Handfacts
Qu’est ce qui a fait la différence selon toi ce soir ?

Nous étions pas forcément favoris, nous avons eu une victoire chacun en championnat, c’était un peu la belle. Je ne sais pas ce qui a pu nous donner cette force, mais nous avons fait un match très difficile contre Dijon, nous nous sommes démobiliser. Le collectif fait la force et ce soir nous avons joué tous ensemble, en équipe, c’est la plus belle des sensations qu’il puisse exister.

La saison de Nancy a été très particulière, beaucoup de victoires, des blessées, mais aujourd’hui, une montée…

Nous avons été très malchanceux par moment. Nous avons eu énormément de blessures, nous avons eu trois joker médicaux donc c’est vrai que ce n’était pas facile. Les joueurs arrivés plus tard se sont vite intégrés au groupe pour former cette équipe !

La première étape est franchie, la seconde, maintenant, c’est quoi ?

Demain, Saran pour le titre ! Nous sommes les deux équipes qui montent en Lidl Starligue. Maintenant, il y a plus qu’à se faire plaisir et aller chercher le titre. On va déjà bien profiter de cette montée et après on verra si nous arrivons à gagner ce titre !

Lucas Deslangles, à la Maison du Handball