Metz Handball lancé sur l’autoroute du succès

Metz Handball lancé sur l’autoroute du succès

Trois jours après leur beau succès face à Rostov (27-26), les Dragonnes recevaient Bourg de Péage avec l’objectif de retrouver le succès sur la scène nationale, une semaine après le revers concédé à Brest. C’est chose faite avec une victoire de neuf buts (31-22). Une dose de confiance bienvenue avant d’enchaîner trois matches importants en Ligue des champions.

On sait qu’en sport, la confiance est l’un des carburants les plus prisés. Le scénario de la fin de match échevelée face à Rostov dimanche a semble t’il permis à ce groupe de se prouver qu’il était capable de grandes choses quelles que soient les joueuses sur le terrain. La réception de Bourg de Péage ce mercredi a montré que toutes les composantes de l’effectif jaune et bleu pouvaient apporter leur écot au jeu.

Camilla Micijevic absente pour reposer son genou ? C’est le bras puissant de Marie-Hélène Sajka qui prend le relai coté droit et ne laisse quasiment aucune chance à Kristy Zimmerman dans le but drômois, tant de loin qu’au jet de sept mètres (7/11 au final). Ailly Luciano et Manon Houette absente de la feuille de match ? Debbie Bont ou Julie Le Blevec à droite ainsi que Laura Kanor et Maud-Eva Copy à gauche montrent que le danger peut aussi venir des ailes. Ce mercredi, leurs buts ont permis à Metz Handball de creuser un écart quasi définitif d’entrée (10-2, 16e). Cette avance offre le luxe à Emmanuel Mayonnade de faire tourner et de tester d’autres associations en vue des échéances à venir.

Si on connaissait la connivence entre Louise Burgaard et Olga Perederyi, cette rencontre a montré que, bien que Tjasa Stanko ait un tantinet perdu de son influence entrevue en début d’exercice, sa relation avec Astride Ngouan est toujours précieuse. Son entente avec Méline Nocandy peut également être un axe de travail intéressant pour le technicien messin. Multiplier les dangers et savoir que l’effectifs comporte autant de variété ne pourra qu’être bénéfique pour le club du président Weizman. Et ce d’autant plus que les championnes de France voient se profiler trois matches décisifs en Ligue des champions en dix jours. A commencer par un déplacement sur le parquet slovène de Krim Ljubljana dès samedi (18 h) avant une double confrontation importante face aux Hongroises de Rail Cargo Hungaria la semaine prochaine. De belles affiches en perspective qui préciseront si les ambitions élevées des Dragonnes pourront être assouvies.

Alexandre BUR

Photo Lucas Deslangles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *