Après un match de défense, Nancy et Pontault Combault ont enfin réussi à se départager. Le match a tourné en la faveur des nancéiens à la toute fin de rencontre. Pour la première fois de son histoire, le Grand Nancy Métropole Handball accède à la Lidl Starligue. (25-26 FM)

Que ce fut compliqué ! Les franciliens ont pourtant tout donné, mais Benjamin Braux avait sans doute plus d’un tour dans son sac. Largement dominé sur le plan physique, Nancy a longtemps subit les assauts des coéquipiers de Rodriguez avant un sursaut d’orgueil de la paire de gardien serbe : Jurisic (6 arrêts) et Ivezic (4 arrêts). À la mi-temps, les nancéiens étaient pourtant menés de 3 longueurs (11-14 MT), la courage a régné pour les hommes de Benjamin Braux, qui ont rapidement su repartir de l’avant et relever la tête. La différence s’est faite en fin du premier acte, lorsque la défense nancéienne a complètement plié et fait de grossières erreurs. Sanctionnés à plusieurs reprises, Nancy a du composer pendant de longues minutes en infériorité numérique. Avec un Maxime Ogando, impeccable (7/8), les Meurthes et Mosellans ont dominé les débats dans le dernier quart d’heure, qui s’est annoncé décisif.

Le Grand Nancy Métropole Handball affrontera demain à 14h30, Saran pour le titre de champion de Proligue. Les deux équipes ayant déjà composté leur billet pour la Lidl Starligue tenteront d’offrir le meilleur spectacle.

Lucas Deslangles, à la Maison du Handball