Saint Amand, au bout du suspens ! Metz reçu 6/6 !

Saint Amand, au bout du suspens ! Metz reçu 6/6 !

Pour le compte de la 6ème journée, Saint Amand les Eaux recevait la JDA Dijon synonyme de retour à la maison de la jeune internationale française, Claire Vautier. Le leader messin en déplacement du côté de Toulon conserve son invincibilité.

Saint Amand signe sa deuxième victoire

Être promu n’est jamais facile, les amandinoises pourront le confirmer après le lourd revers subit à Metz la semaine dernière. Et pourtant, de ce groupe, émane un fort caractère, capable de renverser la tendance et de s’imposer 23-22 face à Dijon. Menées 5-0 d’entrée de jeu, la partie semblait s’annoncer pourtant très compliquée, ce n’était sans compter sur Manuella Dos Reis qui accumulait les arrêts importants pour permettre à son équipe de faire complètement déjouer les offensives dijonnaises. « On est sorti du projet de jeu, qui était de courir, notre défense a été correct, mais je ne comprends pas qu’on marque aussi peu de but, avec des ailières qui hésitent, des arrières qui courent de travers et nous ne sommes pas assez capable de scorer de loin ! » s’est exprimé très agacé Christophe Mazel à la suite de la rencontre.

Manuella Dos Reis / Lucas Deslangles Handfacts

À la mi-temps, les joueuses de Florence Sauval étaient encore menées de deux longueurs (10-12), à la mi-temps, la capitaine Marion Malina a secoué ses troupes dans le vestiaire « Il faut se mobiliser, on remonte petit à petit, nous avons eu la force physique et mental, on s’est dit que si on reprenait comme le début de match on ne gagnera jamais, donc c’est dans la tête et un peu sur le 40×20 ».

« Le projet de jeu, nous l’avons respecté 15 minutes et après nous avons eu un passage à vide d’environ 45 minutes »

Christophe Mazel

Metz reçu 6/6

Dans le sud de la France, les messines allait batailler dans un gymnase à huis-clos face à Toulon Saint Cyr. Une bataille compliquée pour le collectif d’Emmanuel Mayonnade. Privé de nombreuses joueuses ( Copy, Kapitanovic, Houette, Luciano, Deba) les messines ont pu compter sur le retour salvateur de Marie-Hélène Sajka, meilleure marqueuse de la rencontre côté messin avec 6 unités. Jamais rattrapées aux scores, les partenaires d’Astride N’Gouan ont bien gérer le déplacement, malgré la défaite des siennes, Laurent Puigségur l’entraineur toulonnais s’est dit satisfait de la prestation de ses joueuses  » Déçu mais elles ont fait un très bon match contre une meilleure équipe d’Europe. Perdre seulement de 6 buts est un résultat très intéressant j’espère ça va nous servir pour enchaîner par la suite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *