Après 60 minutes très chaude dans la salle de compétition de la Maison du Handball, Saran Loiret Handball s’offre le sacre de la deuxième division française. Pourtant menés à la mi-temps, les hommes de Fabien Courtial ont relever la tête et ont fait déjouer les plans de Benjamin Braux. (36-31 FM)

La dernière fois, c’était en 2016, Saran pourra garnir son armoire à trophée d’un deuxième titre de Proligue. Longtemps, les deux équipes se cherchent sans prendre les devants. Un coup Nancy mène, un coup Nancy est mené sans jamais parvenir à créer un écart conséquent. Juste avant la mi-temps, les pertes de balles et l’exclusion temporaire de Thomas Toupance permettent à Nancy de prendre deux buts d’avance au moment de rentrer aux vestiaires. (15-17 MT)

Changement d’ambiance en seconde mi-temps

Portés par une cinquantaine de supporters venu à Créteil, Saran parvient dès le début de seconde période à se remettre dans le match. Grâce à des arrêts de Nicolas Gauthier, en ébullition, l’équipe du Loiret prend l’avantage et distance son adversaire du soir. Un nombre d’échec au tir et de perte de balle bien trop importante pour espérer voir les nancéiens remporter le premier titre de son histoire.

Cependant, les collectifs auront l’occasion de se retrouver l’année prochaine. En effet, Nancy et Saran promus en Lidl Starligue vont de nouveau s’affronter. Les deux équipes auront le même objectif : le maintien.

Lucas Deslangles, à la Maison du Handball