L’affiche est belle. Saran premier de Proligue affronte Cherbourg, 4ème qui s’est débarrassé auparavant de Massy pour accéder à ce final 4. Une rencontre avec énormément de suspens, où le chassé croisé à duré toute la rencontre. Enfin, le leader de Proligue s’impose 31-28 face à Cherbourg.

Une rencontre ou la défense prime, les deux équipes encaissent que très peu de but. Côté Sarannais, la très belle partie de Nicolas Gauthier dans les buts avec 10 arrêts à longuement permis à son équipe de tenir les rennes de la rencontre avant de céder sa place à Valentin Kieffer à la 48ème minute, qui fera lever la foule dans le money-time grâce à de précieux arrêts. (4/9). Soutenue par son public, la JS Cherbourg, même menée de 4 buts, continue de placer son jeu et d’être solide défensivement. Le déménageur Hadrien Ramond a posé tout de gros soucis, qui ont amené de nombreux 7m tous convertis par Avelange Demouge. 

N’Konda, très en vue son aile droite en seconde mi-temps est à l’origine du renouveau cherbourgeois qui est parvenue à égaliser plusieurs fois dans la rencontre. Il fera même le spectacle à la 50eme minute avec un super lob face à Kieffer. Cependant, un coup de massue est asséné aux normands avec la blessure de Frédéric Beauregard, contraint de quitter ses partenaires à la 52eme minute. Le spectacle continue malgré tout quand Muller et Avelange Demouge s’associent pour réaliser un « kung-fu » et faire lever le public de la Maison du Hand. 

A moins de 5 minutes de la fin de la rencontre, les deux équipes ont du mal à se départager, c’est au tour de Lucas Vanegues de quitter ses coéquipiers sur blessures . Et le portier Sarannais multiplie les arrêts quand Avelange Demouge multiplie les buts sur son aile droite. Hadrien Ramond motive encore plus le public. Le pivot est conscient qu’à trois minutes de la fin de la rencontre, le club du Loiret se dirige vers la finale de demain après midi. C’est sur une dernière réalisation de Quentin Eymann, que Saran clos la rencontre et s’impose 31-28.

Lucas Deslangles, à la Maison du Handball