Cette rencontre face au Danemark avait un double enjeu pour les filles d’Olivier Krumbholz. Continuer à monter en puissance et, tant qu’à faire, aborder le tour principal avec le maximum de points. Les Championnes d’Europe en titre ont rempli les deux objectifs en s’imposant brillamment face à l’hôte danois (23-20). Les Françaises partiront donc avec quatre points et de belles promesses dans le jeu.

Après une belle montée en puissance dimanche face à la Slovénie et une victoire de dix buts (27-17), les Bleues, rejointes par Orlane Kanor au relai de Coralie Lassource, ont montré un visage séduisant, tant en attaque qu’en défense, exception faite des jets de sept mètres où Alexandra Lacrabère et Grâce Zaadi se sont cassées les dents sur Sandra Toft. Dès l’entame de match, Orlane Kanor justifie son entrée dans la compétition en faisant valoir ses qualités de détente. Défensivement, les Tricolores se montrent intraitables devant une Amandine Leynaud des grands soirs auteure de treize parades sur l’ensemble de la rencontre. De son coté, Cléopâtre Darleux a gratifié les téléspectateurs d’une double parade sur un penalty de Mia Rej, quelques minutes après avoir détourné celui de Jorgensen.

Cette solidité a permis aux Bleues de prendre un petit matelas dans les dix premières minutes du second acte et de ne plus jamais le lâcher. Grâce Zaadi et Orlane Kanor se sont régalées à neuf mètres, Pauletta Foppa a cueilli les ballons aux abords de la zone et s’est montrée d’une précision diabolique. De bon augure avant le tour principal qui débutera face à l’Espagne jeudi (20 h 30) avant de se confronter à la Russie vendredi (18 h 15) et la Suède dans une semaine (18 h 15). Un scénario idéal en vue d’une place dans le dernier carré de cet Euro.

Alexandre BUR