Coronavirus oblige, la saison 2019/2020 de Ligue Butagaz Énergie est pour le moment suspendue. Cependant, les prochaines décisions concernant l’issu de la saison devrait bientôt arriver.

La Ligue Féminine de Handball a dû revoir son cahier des charges pour la saison 2020/2021. En effet, une saison avec 14 équipes et une phase régulière de 26 journées sera mis en place.

À l’heure actuelle sa serait les affaires de Mérignac qui pourrait s’arranger ! Bon dernier avec aucune victoire, le club aquitain voit son maintien acquis avec cette réforme. Auteur d’un grand recrutement pour la saison prochaine, Mérignac affiche un tout autre visage et bien d’autres ambitions. Avec les prolongements de joueuses cadres (Emma & Laurie Pulleri, Stine Svangaard, Audrey Deroin) et l’arrivée de joueuses d’expériences,(Sabrina Zazaï, Julie Dazet, Léa Lignères, Lena Le Borgne), Mérignac semble mieux préparé à l’Élite.

Aucune équipe sera reléguée à l’issu de cette saison et les deux premières équipes de D2F possédant le statut VAP se verra offrir une montée en Ligue Butagaz Énergie. Une offrande qui devrait profiter à Plan de Cuques et Saint-Amand ! 

Les plays-off en LBE ? C’est aussi terminée, en effet à la fin des 26 journées de phases régulières uniquement le premier et le second s’affronteront pour obtenir le titre de champion de France. 

Plus d’informations concernant le déroulement de la saison prochaine sera divulguées ultérieurement. 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *