Quatre jours après la rencontre des plays-offs opposant Nantes et Brest, les deux clubs se retrouvaient à Créteil pour la finale de la Coupe de France. Après un match très accroché, les brestoises remportent le premier trophée de la saison, après une victoire 37-33.

Un début de match largement en faveur des bretonnes qui imposent un rythme très élevé aux joueuses de Guillaume Saurina. (9-4, 10′) Revanchardes, les Nantaises se reprennent et surprennent Brest avec un jeu à 7 contre 6 qui ont permis de recoller au score. Comme à son habitude, l’internationale Brésilienne, Bruna De Paula crève l’écran. Elle porte a elle seule son équipe afin de les remettre dans le droit chemin. Puis, en fin de première mi-temps, les brestoises à l’envers pour le plus grand bonheur des Roses qui viennent titiller l’esprit de Laurent Bezeau. Une fin de période en faveur des nantaises notamment grâce à des arrêts des deux gardiennes ligériennes, Placzek et André. (20-19, 30′)

Le Final 4 Nantais, pèse dans les jambes

En seconde période, le NAHB bat de l’aile. Les dernières échéances du club pèsent fortement dans l’organisme des joueuses qui apparaissent moins lucides. Une aubaine pour l’effectif très varié de Laurent Bezeau. En effet Gros, Gulden, Foppa en profitent pour asséner un coup de massue aux nantaises, qui n’ont jamais réussi à rattraper Brest au score. Malgré des arrêts de Floriane André, notamment sur un « lob » d’Ana Gros, que la jeune internationale a capté à une main, de quoi réveiller le banc nantais et provoquer un sursaut d’orgueil. Kpodar, Ayglon, De Paula ne comptent pas lâcher le match et offrir un trophée à son adversaire du soir, les trois joueuses prennent leurs responsabilités et viennent fracasser les cages de Darleux. Cependant, c’est une tentative de Blandine Dancette que « Cléo » se met en mode guerrière. Elle vient dégouter les artilleuses nantaises et fermer la boutique pour offrir le premier trophée de la saison du BBH. Les Nantaises s’inclinent (37-33, 60′) et Brest remporte la Coupe de France

Lucas Deslangles