@FFHandball / Baptiste Fernandez

Pour ce premier rassemblement post-Jeux Olympiques, Olivier Krumbholz convoque un groupe remanié afin de laisser au repos certaines joueuses cadres.

Le regroupement de l’Équipe de France aura lieu du 3 au 10 octobre. Les championnes olympiques débute leur qualification à l’Euro 2022. Le 6 octobre à Besançon contre la République Tchèque. Puis, elles défieront l’Ukraine, le 10 octobre à Soumy. 

Le groupe français est tout de même composée de quelques médaillées olympiques : Coralie Lassource (capitaine), Chloé Valentini, Pauline Coatanea, Pauletta Foppa, Kalidiatou Niakaté, Méline Nocandy et Océane Sercien-Ugolin seront du voyage. Les autres joueuses, ont été, en accord avec le sélectionneur français laissées au repos. Ce qui permet au technicien tricolore de pouvoir faire appel à des joueuses moins sollicitées en Équipe de France et aussi, aux jeunes espoirs de cette équipe.

Deux matchs pour les qualifications à l’Euro 2022 durant lesquels Olivier Krumbholz pourra s’appuyer sur des joueuses qu’il connait bien. Laura Glauser, Catherine Gabriel et Tamara Horacek font donc leur retour en Équipe de France. S’ajoute à ce collectif, les filles du projet Paris 2024. Floriane André, Clarisse Mairot, Emma Jacques et Adja Ouattara déjà présentes en stage en avril dernier honoreront probablement une première cape. La dijonnaise Claire Vautier, déjà apparue à deux reprises sous le maillot bleu est aussi présente.

Enfin, bien connues en Ligue Butagaz Énergie et surtout du côté de Mangin-Beaulieu, elles attendaient patiemment leurs premières convocation : Orlane Ahanda, Déborah Kpodar, Oriane Ondono. En effet, les Nantaises vont pouvoir signer leurs premières sélections en Équipe de France A. Enfin, déjà appelée, Alicia Toublanc, fera la paire avec Pauline Coatanea, comme dans leur club, le Brest Bretagne Handball. Puis une petite surprise, la présence de Perrine Petiot, la demi-centre de Celles-sur-Belles.

Lucas Deslangles

Photo à la Une : @FFHandball / Baptiste Fernandez